4 étapes pour réussir à poser un abri piscine télescopique

4  étapes pour réussir à poser un abri piscine télescopique

Pour profiter au maximum de votre piscine, l’installation d’un abri peut s’avérer utile. Parmi les innombrables modèles proposés sur le marché, le type télescopique est un excellent choix en matière de praticité et de facilité d’installation. Si acheter cet abri piscine vous tente, voici un petit guide pour l’installer comme il se doit.

Acheter le matériel nécessaire

La pose d’un abri piscine passe par de nombreuses étapes. La première consiste à vous munir du matériel nécessaire. En règle générale, vous aurez besoin de panneaux, de la structure de l’abri, de pièces de fixation, etc. Avant d’entamer les travaux, effectuez un inventaire en lisant chaque matériel indispensable et en vérifiant si tout est complet. Si un quelconque élément manque, n’hésitez pas à contacter votre fournisseur. Pour ce qui est de l’outil de travail, vous devez vous munir, entre autres, d’une perceuse, d’une visseuse, d’un tournevis, d’une scie, d’un crayon et d’une mètre. Si vous souhaitez installer un abri de piscine haut, des escabeaux vous seront utiles.

Préparer l’installation

Une fois avoir acheté les équipements qui composeront votre abri piscine, vous devez préparer l’installation. Après avoir vérifié que tous les équipements sont complets, sécurisez les lieux. Cela est indispensable si vous avez des enfants ou des animaux domestiques. Pour mettre en place les mesures de sécurité, il est vivement conseillé de lire la notice. Cette dernière contient les informations utiles pour éviter tout désagrément pouvant survenir lors des travaux d’installation. Et la plus importante, faites appel à une autre personne pour vous aider. Cela est indispensable, même si vous êtes un as du bricolage.

Monter l’ossature

La troisième étape de la mise en place d’un abri piscine télescopique consiste à réaliser l’ossature. Cette opération doit se faire minutieusement, car il s’agit entre autres de l’une des fondations de l’abri. Pour l’installer dans les règles de l’art, veuillez attacher les arceaux les uns aux autres. Pour les fixer, utilisez les vis fournies dans le kit et munissez-vous d’une perceuse-visseuse. Ensuite, fixez les modules coulissants pour permettre l’intégration de la structure.

Réaliser l’ancrage

La dernière étape de la mise en place de l’abri piscine télescopique consiste à réaliser l’ancrage au sol. Cette opération est nécessaire pour s’assurer que l’abri est bien fixé au sol et répond à la norme de sécurité NF P90-309.

Bien qu’il paraisse simple de mettre en place un abri piscine télescopique, le mieux serait de confier les travaux à un professionnel. Ce dernier connaît les étapes à suivre pour monter ce type d’abri dans les meilleures conditions. Il veillera à ce que chaque démarche soit respectée afin de livrer un équipement fiable et sécuritaire. De l’achat à la conception de l’abri jusqu’à la fixation de l’abri au sol, il prend tout en main.

Le professionnel se charge de la pose des modules structurels et des autres éléments qui composent l’abri. Ensuite, il se chargera de fixer les vis et de poser les molettes. Enfin, il installera l’ensemble de l’équipement. Afin de s’assurer que l’abri est bien mis en place, un contrôle sera réalisé, notamment au niveau de la motorisation de l’équipement. L’avantage de passer par un professionnel est la possibilité de bénéficier d’une installation réalisée dans les meilleurs délais. En une demi-journée seulement, l’abri télescopique est prêt à être utilisé. Vous pouvez en profiter le jour même où vous décidez de réaliser les travaux.

Petit conseil :

L’installation d’un abri piscine télescopique est une opération assez simple. Cet équipement demande, néanmoins, des entretiens afin d’assurer sa durabilité et de le protéger des aléas du temps. En général, il convient de l’entretenir 2 à 3 fois par an pendant les périodes fraîches : fin de l’automne ou début du printemps. Il s’agit, notamment, de nettoyer les montants et les parois de l’abri télescopique avec des outils spécifiques. Pour ce qui est de l’entretien, vous pouvez le réaliser vous-même. Mais, n’hésitez pas à contacter un professionnel pour éviter les risques d’accident.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.